•  

    LA NOUVELLE NAISSANCE

     

     glitters scintillants

     

    JOB 33 : 4 -L'esprit de Dieu m'a créé, Et le souffle du Tout-Puissant m'anime.

     

     

     

    EZECHIEL 36 : 25 a 27- et je répandrai sur vous des eaux nettes, et vous serez nettoyés ; je vous nettoierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un nouveau cœur, je mettrai au-dedans de vous un esprit nouveau : j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair ; je mettrai mon esprit au-dedans de vous, je ferai que vous marcherez dans mes statuts, et que vous garderez mes ordonnances, et le ferez. Au verset 31 – et vous vous souviendrez de votre mauvaise voie et vos actions qui n’étaient pas bonne ; et vous détesterez en vous-mêmes vos iniquités et vos abominations.

     

     

    JEAN 3 : 3- jésus répondit, et lui dit : en vérité en vérité, je te dis : si quelqu’un n’est né de nouveau, il ne peut voir le royaume de dieu.au verset 5- en vérité en vérité si quelqu’un n est né d’eau et d’esprit il ne peut entrer dans le royaume de dieu.

     

     

    JEAN 1 : 12 a 13- mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfant de dieu ; savoir, à ceux qui croient en son nom ; lesquels ne sont point né de sang ni de la chair, ni de la volonté de l’homme ; mais sont né de dieu.

     

     

    2 CORINTHIENS 5 : 17- si donc quelqu’un est en christ, il est une nouvelle créature ; les choses anciennes sont passées : voici toutes choses sont faites nouvelles.

     

     

    JEAN 20 : 22- et quand il eut dit cela, il souffla sur eux, et il leur dit : recevez le st esprit.

     

     

    ROMAIN 8 : 14 a 16- or tous ceux qui sont conduit par l’esprit de dieu sont enfant de dieu. Car vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte mais vous avez reçu l’esprit d’adoption, par lequel nous crions abba c’est à dire père. C’est ce même esprit qui rend témoignage avec notre esprit, que nous sommes enfants de dieu.

     

     

    2PIERRE 1 : 4- par lesquelles nous sont données les grandes promesses, afin que par elles vous soyez faits participants de la nature divine étant échappés de la corruption qui règne dans le monde par la convoitise.

     

     

    HEBREUX 8 : 10- mais voici l’alliance que je traiterai après ces jours-là avec la maison d’Israël, dit le seigneur : c’est que je mettrai mes loi dans leur entendement, et je les écrirai dans leur cœur ; et je serai leur dieu, et ils seront mon peuple.

     

     

    HEBREUX 12 : 6 a 8- car le seigneur châtie ceux qu’il aime, et il fouette tout enfant qu’il avoue.si vous endurez le châtiment, dieu se présente à vous comme à ses enfants ; car qui est l’enfant que le père ne châtie point. Mais si vous êtes sans châtiment, auquel tous participent, vous êtes donc des enfants supposés et non légitimes.

     

     

    1 JEAN 3 : 8 a 10- celui qui vit dans le péché, est du diable car le diable pèche dès le commencement. Or le fils de dieu est apparu pour détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de dieu, ne vit point dans le péché : car la semence de dieu demeure en lui et il ne peut pécher car il est né de dieu. Et c’est à cela que sont reconnus les enfants de dieu et les enfants du diable. Quiconque ne fait pas ce qui est juste, et qui n’aime pas son frère, n’est point de dieu.

     

     

    1JEAN 5 : 18-nous savons que quiconque est né de dieu, ne pèche point ; mais celui qui est engendré de dieu, se conserve soit même, et le malin esprit ne le touche point.

     

    bannières animées lys

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • NAISSANCE D'EN HAUT

     

    Chapitre 2 : Un point de départ obligé : la nouvelle naissance.( extrait de la marche par l'esprit de H.Viaud Murat, que vous trouverez dans la rubrique livres électroniques)

     

    citation

     

    "Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau" (Jean 3 :5-7).

    Cela semble évident, mais il faut le dire : inutile d'essayer d'apprendre à marcher par l'esprit, si l'on n'est pas né de nouveau. On ne ferait qu'apprendre des préceptes moraux, qui ne sont pas mauvais en soi, mais qui ne transmettent aucune Vie de Christ.

    La Vie de Christ ne se trouve pas dans la morale chrétienne. Elle se trouve en Christ et en Lui seul.Marcher par l'esprit peut aussi signifier "marcher concrètement dans la Vie de Christ". Si je veux marcher dans la Vie de Christ, je dois être participant de cette Vie par ma nouvelle naissance spirituelle.

     Nous sommes tous nés dans le péché sur cette terre. Nous avons hérité d'une nature de péché, à cause de la chute de nos ancêtres. Nous n'avons rien fait pour hériter de cette nature de mort. Mais nous pouvons faire quelque chose pour en sortir !

     

    Le problème que Dieu veut régler définitivement dans notre vie, ce n'est pas le fait de commettre des péchés. Le Seigneur ne Se satisfait pas de nous pardonner constamment les péchés que nous commettons et que nous Lui confessons. Ce qu'Il désire, c'est nous voir véritablement changer de vie, pour ne plus pratiquer le péché, et pour marcher par l'esprit, c'est-à-dire dans une victoire concrète sur le péché.

     C'est pour cela qu'Il a envoyé sur cette terre Son Fils Jésus, né dans un corps semblable au nôtre, mais sans péché. Il est le seul à n'avoir jamais péché, parce qu'Il était Dieu incarné, et qu'Il n'avait donc pas hérité de notre nature de péché. Il a été tenté en toutes choses, mais sans commettre de péché, car il n'avait rien dans Sa nature sainte qui puisse Le pousser à pécher.

    Il n'a jamais été "amorcé par ses propres convoitises", car il n'y avait dans Sa chair pure aucune loi de péché et de mort, contrairement à la nôtre.

     Il fallait qu'Il soit ainsi, pour porter la condamnation du péché à notre place. Dieu est un Dieu juste. Dans Sa loi parfaite, il n'y a qu'une seule condamnation pour le péché : la mort ! Le moindre péché commis nous condamne à mort devant Dieu.

     "Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair,mais selon l'esprit. Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair,tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.  

    Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.

    Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu" (Romains 8 :3-8).Ceux qui naissent sur cette terre, étant nés dans le péché, sont sous la domination de la chair,dans laquelle habite le péché. Ils sont dominés par une loi de péché contre laquelle ils ne peuvent rien. Dans ce monde, rien, absolument rien, ne peut nous permettre de surmonter cette loi de péché. Nous n'en sommes libérés que si nous passons par une nouvelle naissance spirituelle en Jésus-Christ.

     Tant de gens sur cette terre croient pouvoir mériter le Ciel en menant une vie droite ! "C'est un saint homme ! Il mérite d'aller au Ciel !" Cette croyance ne fait que traduire l'incrédulité par rapport à la Parole de Dieu, et l'ignorance terrible de la réalité : nous naissons tous dans le péché. Toute une vie d'oeuvres "justes et bonnes" ne peut aucunement nous racheter ni du péché originel, ni d'un seul péché commis ! Même si Dieu sait apprécier nos œuvres justes, Il doit absolument faire payer le prix du péché, c'est-à-dire la mort. Quelqu'un doit payer ce prix, soit nous, soit

    Celui qui l'a payé à notre place, Jésus-Christ le Juste. On ne peut éviter ce choix.

    Combien est précieuse la conviction de péché que donne le Saint-Esprit ! Jésus a dit que le Saint-Esprit viendrait convaincre le monde "de péché, de justice et de jugement" : "Et quand il sera venu,il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement" (Jean 16 :8).

     Le premier pas vers la marche par l'esprit, c'est d'être convaincu profondément de péché par le Saint-Esprit. Comment pourrions-nous nous repentir d'un péché dont nous n'aurions pas conscience ?

     Ensuite, une fois que l'on est convaincu de péché, le Saint-Esprit nous montre deux voies possibles : celle de la justice, ou celle du jugement. Ou bien nous acceptons la justice parfaite que Dieu nous donne si nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur, ou bien nous devrons supporter le prix de notre péché, c'est-à-dire le juste jugement de Dieu, la mort.

    La foi en Jésus nous confère la justice parfaite de Dieu, au moyen de la nouvelle naissance.Comment donc passer par cette nouvelle naissance ? En nous reconnaissant pécheurs devant Dieu. En Lui demandant pardon pour tous nos péchés. En nous tournant vers Celui qui a payé pour notre péché en mourant à la Croix pour nous, Jésus-Christ. En décidant de Le prendre comme notre Sauveur et Seigneur personnel.

     

    Comme Il a payé d'avance pour nos péchés, en subissant à notre place la mort et le châtiment qui devaient nous revenir, il est normal qu'Il ôte cette condamnation et ce châtiment qui nous revenaient, lorsque nous Le prenons comme Sauveur.Le Sang qu'Il a versé à la Croix nous purifie alors de tout péché. Non seulement cela, mais Dieu prend notre esprit mort, plongé dans le péché et coupé de Lui, et Il lui fait subir une résurrection.

    Il fait naître de nouveau notre esprit, qui reçoit alors la Vie de Christ. La relation avec Dieu est rétablie. Le Saint-Esprit vient habiter dans notre esprit régénéré, et nous commençons une nouvelle vie avec Christ.

     Nous passons alors, normalement, par le baptême d'eau par immersion, qui est un ensevelissement, et par le baptême dans le Saint-Esprit, selon Actes 2. Puis nous commençons notre marche chrétienne avec Jésus-Christ.

     Tout Chrétien véritable est nécessairement passé par cette nouvelle naissance. Hélas, les églises sont remplies de "Chrétiens" qui n'ont jamais été profondément convaincus de péché, de justice et de jugement. Ils sont peut-être nés dans une famille chrétienne. Ils ont fait profession de suivre Jésus des lèvres, mais leur coeur n'a jamais été changé. On le voit, parce qu'ils ne portent pas de fruit. Les fruits qu'ils produisent sont des fruits factices, les fruits d'une vie religieuse dirigée par une bonne morale chrétienne. Mais ils n'ont pas reçu la Vie de Christ par la nouvelle naissance.

    Ils ne sont pas entrés dans le Royaume de Dieu, et ne peuvent pas y entrer par leurs "bonnes" œuvres.Ils sont aveuglés à leur vraie condition spirituelle, à cause de leur ignorance et de l'endurcissement de leur coeur. Ils restent entièrement contrôlés par la chair, dont ils produisent les oeuvres. La chair ne pense qu'à se satisfaire elle-même. Elle ne cherche que son intérêt propre. Même lorsqu'elle se sacrifie, c'est encore pour en tirer quelque profit direct ou indirect.Les preuves de la nouvelle naissance sont pourtant manifestes.

    La toute première preuve, c'est que l'on sait que l'on a reçu une vie nouvelle au fond de nous. Nos aspirations profondes ont changé.Nous aimons Dieu, nous aimons Jésus-Christ et Sa Parole, nous n'aimons plus pratiquer le péché,et nous aspirons à la perfection.

     

    C'est justement parce qu'ils sont nés de nouveau que les Chrétiens qui ne parviennent pas à marcher par l'esprit sont si malheureux ! Ceux qui ne sont pas nés de nouveau ne s'en soucient absolument pas. Ils ont de la marche par l'esprit une vision complètement déformée, qui leur fait même haïr toute idée de "marcher par l'esprit".

     

    Un Chrétien né de nouveau qui voit échouer toutes ses tentatives de marcher par l'esprit est le plus malheureux des hommes. Il est conscient d'une Vie nouvelle en lui, mais il est incapable de la manifester pleinement, autant qu'il sent que Dieu le voudrait. C'est une cause profonde de découragement et de culpabilité devant Dieu.

    Ces Chrétiens vivent dans un état de tension spirituelle permanente. Ils sont écartelés entre le désir de marcher par l'esprit et l'impossibilité pratique qu'ils constatent à pouvoir le faire.

    Ce sont ces Chrétiens-là que je veux encourager et exhorter. Le fait que vous soyez nés de nouveau vous garantit toutes les espérances ! Si vous êtes nés de nouveau, vous pouvez apprendre à marcher par l'esprit. Si vous n'êtes pas nés de nouveau, il vous est impossible de l'apprendre.

    Vous êtes dans une impasse. Vous ne trouverez une porte ouverte que si vous vous convertissez réellement à Jésus-Christ, par la repentance et la foi en Son oeuvre parfaite.

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique