•  

    278f0c1f_1.gif

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Comment ne pas rendre hommage au Créateur de toutes choses ? A ce Dieu parfait en beauté, et rempli de majesté.

     

    Hommage au créateur de toutes choses, Les Dokimos,Rody B

    Les nuages paradent dans les cieux, tandis que les poissons lui offrent un ballet sur le théâtre de la mer. Ce n’est ni le soleil ni la pluie qui font pousser les plantes, mais leur désir de voir celui qui leur donne la vie. La fleur déploie sa force pour sortir de terre, et ouvre ses pétales pour contempler son Créateur. Les arbres s’étendent vers les cieux pour espérer le toucher, et ils tendent leurs feuilles comme des mains ouvertes. Le vent chantonne un doux murmure aux oreilles de toutes les créatures, et elles se laissent bercer par les psaumes qu’il entonne. L’écume et les bulles éclatent en acclamations, et les étoiles mourantes lui rendent hommage. Dans leur ultime instant de vie, elles explosent en lumière et brillent en supernova.


    Les anges tiennent fermes leurs trompettes, prêts à déployer la force de leur souffle dans un son pur et radieux. De chacune de ces trompettes sort un fleuve d’eau vive, qui s’élance dans les montagnes, qui irrigue les campagnes, afin que les épis de blé, dansent à la gloire de Yahweh. Les archanges les plus dignes et hauts élevés déposent devant le Roi leur beauté. Ils s’agenouillent et pleurent d’adoration, submergés par l’amour, la douceur, et la puissance bienveillante de ce Dieu si merveilleux. La main sur le cœur, ils offrent l’encens de leurs larmes, et chantent des cantiques qui remplissent son trône d’honneurs. Chaque jour est une fête, et les réjouissances ne cessent point. Des mélodies nouvelles traversent le royaume, tels des filets de lumière entourés de fleurs dont chaque pétale émet un son particulier. La symphonie est perpétuelle, et d’âge en âge elle se fait de plus en plus belle.


    Bientôt, l’Église sera avec son Époux, et main dans la main, ils chanteront leur amour au milieu des pierres étincelantes, et des convives en allégresse.

    Source: les Dokimos, Rody B

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique