• Témoignage de guérison divine à la gloire de Jésus!

     

    Bonjour !

     

    FLEURS

     

     

    Nous sommes le vendredi 02 Février 2018,

     

    Je viens témoigner car le Seigneur Jésus me l'a mit à cœur. Je viens en effet témoigner d'une guérison que Dieu a opéré dans ma vie.

    Alors que je me préparais la veille; à aller à une réunion des femmes dans la commune de Port Louis le 28 Décembre 2017, le Seigneur Jésus me mit à cœur de donner mon témoignage de ma guérison..Et le jour même après le témoignage à la réunion des femmes, il me mit à cœur de mettre en ligne mon témoignage.

     

    Je précise le contexte de ma situation au moment des faits. Je suis devenue une enfant de Dieu.Voir Jean chapitre 1 verset 12 et 13. J'ai pris mon baptême d'eau le 27 Mai 2008.Je suis passée par une période de rétrogradation c'est à dire que je suis tombée dans le péché sexuel après mon baptême.

     

    En effet, l'homme avec qui j'étais séparée 2 mois avant mon baptême, je me suis à nouveau laissé séduire par lui.Une séparation s'en est suivie le 30 décembre 2009.

    Mais dans mon égarement, avec la grâce de Dieu ,je me suis repentie et le Seigneur ne m'a point abandonné, il m'a donné mon époux qui lui aussi est passée par le baptême d'eau en janvier 2012.

    .

    Donc courant avril 2011, je commençais à ressentir des douleurs dans mon bas ventre. Cela m'a poussé à consulter un gynécologue.

     

     

     

    J'ai fais un examen le 24 Mai 2011, qui a révélé une lésion malpighienne intra épithéliale de bas grade. En conclusion, le gynécologue m'expliquait que j'avais des cellules pré-cancéreuse au col de mon utérus.Il me précise que je dois faire un prélèvement vaginal tout les 6 mois afin de vérifier si la lésion est passée à un stade supérieur ou a régressé.

     

    Autant vous dire que cette nouvelle m'a ravagé, car j'apprenais dans le même temps d'autres mauvaises nouvelles concernant ma santé Sans compter les mauvaises nouvelles que j'apprenais dans mon entourage proche. Ce fut pour moi une mauvaise nouvelle de trop.

     

    .Le Seigneur était entrain de remettre de l'ordre dans ma vie.En août 2011 l'homme que je fréquentais fut touché par la parole de Dieu, en décembre 2011, nous étions mariés.

     

    Le 17 avril 2012, je réalisais une colposcopie,la lésion était toujours existante, mon col était enflammé.le 26 octobre 2012 également,la lésion était toujours présente, le gynécologue me proposait de retirer la partie malade.(faire une conisation).

     

    Je grandissais petit à petit dans ma relation avec Jésus, et avec ma toute petite foi de l'époque, j'ai refusé sa proposition. Car dans mon cœur, je me suis dis que Jésus est capable de me guérir.

     

    Le 18 Septembre 2013,j'ai refais l'examen et mon col de l'utérus en était au même stade.En fin 2013, une sœur de Bordeaux m'envoya une vidéo par émail sur des réunions de réveil dans la présence de Jésus qui se déroulaient à Evry.(TV2VIE.ORG).

     

     

    D’ailleurs, lors d’une réunion que je suivais en direct, je vis sur l’écran de mon ordinateur un lit d’hôpital avec des médecins autour d’un patient qui était couché sur le lit, ces personnes la soignait.

    Ce fut stupéfiant, car mon époux assis à mes côtés ne voyait pas ce que je voyais !

     

    Quand j'ai commencé à regarder ces vidéos, les témoignages m'ont beaucoup touchée, fortifiée, encouragée, car je voyais des gens être guéris ! Et cela m'a booster au niveau de ma foi.

     

    J'ai donc décidé de ne pas retourner en mars 2014 faire le prélèvement vaginal car je me suis dis que Jésus m'a déjà guérie, je dois continuer à le croire, et qu'un jour je tiendrai mes résultats en main qui prouvent que tout a disparu.

     

    C'est ainsi que j'ai continué à méditer la parole de Dieu qu'est la Bible, la parole me sanctifiait de plus en plus, le Seigneur continuait à mettre de l'ordre petit à petit dans notre foyer,je continuais de regarder les enseignements et à voir des miracles, durant donc toute l'année 2014, je n'ai pas été faire d'examens.

     

    Courant 2015, j'ai eu à cœur d'aller faire un frottis mais je n'avais plus le désir de passer par le gynécologue homme qui me suivait. J'eu préféré désormais passer par une sage femme.

     

    Et c'est ainsi qu'un jour en me rendant chez une dentiste, que j'ai vu la plaque d'une sage femme dans le même bâtiment, je décidai de prendre donc un rendez vous.J'ai effectué mon frottis. L'examen fût réalisé le 12 février 2015.J'ai déposé le prélèvement dans un laboratoire à Jarry, et le jour où j'ai été le récupérer, j'ai dit à mon époux que je vais ouvrir l'enveloppe et je suis sûre que 

    tout a disparu.

     

    En effet, j'ai ouvert l'enveloppe à Jarry et j'ai éclaté de joie et mon époux partageait ma joie. ALLELUIA ! La conclusion de l'examen de contrôle était : absence de cellule suspecte sur le plan du dépistage.

     

    Tout l'année 2015 s'écoule, je ne refais plus l'examen, et un jour du mois de février 2017, j'ai eu à cœur (donc 2 ans après), de faire mon frottis.Je me rends à un cabinet de sage femme différent du premier. Le jour du prélèvement vaginal, je demande à la sage femme est ce que mon col est enflammé. Elle me répond que non ; tout va bien.Alors qu'elle remplit la fiche qui va accompagner mon prélèvement qui doit partir par voie postale en France, il y a une case qu'elle doit compléter pour décrire mon col.

     

    Et je suis assise face à elle, la tête baissée à ce moment là, car je venais de recevoir un sms d'une sœur. Et là, la sage femme se met à parler à voix haute, se demandant : que puis je mettre (pour décrire mon col dans la case)? Et elle dit : «  col sain, c'est cela col saint ! »Et elle l’écrit en commentaire sur la fiche accompagnant le prélèvement, col sain.

     

    Cela m'a fait tilt ! la tête baissée vers mon téléphone je savais au fond de moi que mon père (Dieu) me faisait un clin d’œil !Cela raisonnait dans mon coeur que mon papa me disait : « pas d’inquiétude, tout est réglé!Ton col est sain ».

     

    La sage femme m'a remis l'enveloppe que j'ai déposé en boîte aux lettre, et les résultats devaient arriver à mon domicile dans 15 jours. Sauf que les jours ont passés, et ce n'est que le 02 Mai 2017 que je me suis rappelé être allé faire un frottis ; et que je n'ai pas reçu les résultats.

     

    Donc je contacte le cabinet de sage femme, je tombe sur la responsable qui me dit que ce n'est pas normal que je ne l'ai pas reçu, et elle me propose de me l'envoyer de suite par mail.

    Elle me l'envoie le même jour. Et là, je suis super contente car en effet, 2 ans après, la lésion intra épithéliale de bas grade n'est plus revenue.

     

    Dans ma joie, j'envoie un sms à la sage femme pour lui dire que j'ai bien reçu le mail et que je suis contente car il n'y a pas de lésion malpigienne. Et là, elle m'appelle sur mon téléphone aussitôt pour me demander : est ce que c'est bien une lésion épitheliale de bas grade que vous aviez ?

     

    Je lui réponds que oui. Et elle me dit : quelle est la derniere fois que vous aviez fait cet examen ? et je lui réponds depuis début 2015 et elle me dit : mais je ne comprends pas que vous soyez rester 2 ans sans refaire cet examen ! C'est un risque que vous avez prit !

    Et je lui réponds le plus spontanément possible : que je n'en ai pas vu l'intêrêt car pour moi mon Dieu le Seigneur Jésus m'avait guérit.

     

    Et là, quand je dis cela, j'entends un long silence au bout du fil, puis cette sage femme me répond en me disant : oui mais je vous conseille quand meme de refaire cet examen chaque année au lieu de 6 mois en cas de récidive ! .Dans mon cœur j'ai brisé cette parole au nom de Jésus car je suis guérie!!!alléluia !

     

     

    Je réalise au moment même ou j'écris et que j'observe mes résultats, que les résultats de 2015 indiquaient que le contexte était TRES INFLAMMATOIRE je comprends mieux pourquoi en allant faire l'examen j'ai eu à poser cette question à la sage femme.

     

    Sur les résultats que j'ai reçu par courriel, c'est noté, Le fond N'EST PAS NOTABLEMENT INFLAMMATOIRE. Alléluia !!!!

     

    La veille du 28 Décembre en regardant mes résultats de 2017, j'ai vu noter la classification de BETHESDA 2014 , ce qui m'a bien entendu rappeler le passage biblique qui se situe en Jean chapitre 5. Qui parle des guérisons qui s'opéraient dans la piscine de BETHESDA. Puis,Au verset 14, je remarque bien qu'il est noté : « Voici, tu as été guéri ; ne pèche plus désormais de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire. »

    et sur les résultats de 2015, j’ai vu noter dans l'adresse de la sage femme, Immeuble CHRISFORT.

     

     

     

    Deux détails que je n'avais jamais relever avant. J'ai pris cela comme des signes de mon papa d'amour, avec son brin d'humour.

     

    Cette année fera 7 ans qu'on m'avait diagnostiquer cette lésion. Autant vous dire que entre mes premiers examens de 2011 et les derniers de 2017, j'ai déménagé 3 fois. Le Seigneur a veillé que je ne perde ou égare ces résultats pour sa gloire!!Car il sait toute choses!Gloire à Dieu

     

    Je termine en disant : à vous tous qui passez par des difficultés, la maladie, ou quand tout les évenements arrivent en même temps, gardez l'espérance en Jésus ! Quelque soit ce que l'homme médecin vous dit, souvenez vous que le meilleur médecin par excellence est Jésus de Nazareth !

     

    Passage de la Bible de Jésus Christ : Romains Chapitre 8 verset 28 : Or, nous savons aussi que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, c'est à dire de ceux qui sont appelés selon son dessein.

     

    Marc chapitre 5 verset 19 : Mais Jésus ne le lui permit pas, mais il lui dit : va dans ta maison, vers les tiens et raconte leur les grandes choses que le Seigneur a faites pour toi, et comment il a eu pitié de toi.Il s'en alla donc, et se mit à publier dans la Décapole les grandes choses que Jésus avait faites pour lui.Et tous furent dans l'étonnement.

     

    Commentaire personnel : la Décapole était composée de 10 villes ( plus de 203 kms séparent la ville de DAMAS la plus au nord et AMMAN ex Philadelphie plus au Sud), une durée de plus de 2h en voiture est nécessaire pour parcourir cette distance.En lisant dans le verset quand Jésus dit : «  vas dans ta maison vers les tiens » j'avais pensé qu'il ne s'agissait que des personnes habitant sous le toit de l'homme guérit mais le témoignage va bien au delà !

     

    Hébreux chapitre 11 verset 1 et 2 : Or a foi rend présentes les choses qu'on espère, et elle est une démonstration de celles qu'on ne voit pas.Car c'est par elle que les anciens ont obtenu un bon témoignage.

     

    NTB N : les photos des résultats sont jointes à mon témoignage.

     

    Que Dieu vous bénisse au travers de ce témoignage.au nom tout Puissant de Jésus. Pour sa gloire au nom de Jésus amen.

     

    Manuella de la Guadeloupe

     

     

     

     

     

     

     

    « Alerte au prêcheur en Martinique ce 09/02/2018Révélations de la terre,sentinelle 971 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :